Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 04:03

 potimarron-dimitriN.jpg


Citrouilles, pâtissons, potirons, potimarron, courges, coloquintes... autant de noms qui désignent les représentants de la famille des Cucurbitacea cucurbita, dont en réalité le nom générique est " citrouille ". Et pourtant, la variété " citrouille " n'est consommée que par les animaux ! Si le nom vient de l'italien " citruolo ", le fruit lui vient d'Amérique Centrale.

 Les Citrouilles prennent des tas de formes et de couleurs différentes : rondes comme des ballons, aplaties comme des disques à dentelles, en forme de poire ou encore avec un long cou. Rouges, jaunes, vertes, blanches, tachetées, rayées, unies... 
Les Citrouilles font parties des légumes qui ont la particularité d'êtres consommés aussi bien salés que sucrés. Les cucurbitacées comptent 120 genres et 800 espèces, mais pour nous, en France, parmi toutes les variétés de citrouilles existantes, on n'en trouve couramment que 3 : les potirons, les pâtissons et les potimarrons
(Les cucurbitacées est le nom que l’on donne à une famille des légumes qui regroupe la courgette, la courge, la citrouille, le potiron, le potimarron, le pâtisson, le melon ...)

1coloquint

De toutes les citrouilles, c'est le potimarron qui est le plus riche d'un point de vue nutritionnel mais aussi sur le plan gustatif. Il tient son nom de son goût de marron. Les gastronomes en sont comblés par ses qualités gustatives rappelant la saveur de la purée de châtaigne et par les multiples façons de l’accommoder, du potage au dessert.

Pourquoi surnomme-t-on le potimarron : un légume magique ?

A cause de sa richesse exceptionnelle en vitamines A, C, D, E et en oligo-éléments dont la concentration, phosphore, calcium, magnésium, est importante mais aussi fer, potassium, silicium, sodium. Il contient en plus de nombreux acides aminés essentiels, des acides gras insaturés, des amidons et une grande concentration de sucres naturels … Sa teneur en carotène (provitamine A), deux fois plus que dans nos carottes en fait un aliment de prédilection pour la beauté du teint et la santé de la peau.

Le potimarron est une variété originaire du japon, appelée en France Potiron doux ou Potimarron. La texture sa chair est idéale pour confectionner de délicieux potages mais il peut aussi se préparer en gratins, en crèmes, en flans, en tartes…

On peut également l’utiliser dans les recettes traditionnelles algériennes comme le couscous aux légumes.



Et comme ce sont des légumes de saison, j’ai pensé vous faire découvrir quelques uns : 

 

La citrouille et potiron : sont des variétés de courge, bien pourvus en minéraux et oligo-éléments.
Ce légume, ni énergétique, ni calorique, il est composé exclusivement d’eau (plus de 92%) et il s’avère très efficace dans la prévention des calculs rénaux. Il est excellent pour la régulation de la pression artérielle et prévient des maladies cardio-vasculaires car il est très riche en potassium (323 mg pour 100 g).

De par sa faible teneur en sodium, il convient parfaitement aux régimes sans sel et sa consommation participe entre autres, au bon fonctionnement intestinal. Son apport en magnésium (10 mg) et calcium (27 mg) n’est pas négligeable, de même que celui en fer (0,6 mg). 

Par ailleurs, grâce à une chair riche en vitamine A, le potiron bénéficie de propriétés anti-oxydantes reconnues. Une portion de 200 g suffit à couvrir l’ensemble des besoins quotidiens de l’homme en vitamine A.

Il renferme également de la vitamine C et des pigments caroténoïdes comme l'alpha-carotène (vitamine A), le beta-carotène et la lutéine, connue pour prévenir l'apparition de nombreuses

maladies, dont certains cancers.

 

Le potiron

Le plus connu. Il en existe de nombreuses sortes... Mais le plus courant a la peau verte et la forme d'une "citrouille". Sa chair est épaisseorange vif et très sucrée. Il est délicieux rôti au four, en soupe, purée, tartes, flans sucrés...

Le potiron bleu de Hongrie

Il a de particulier son origine, Budapest, et la couleur de sa peau, bleueRond, il pèse 2 à 4 kg. Sa chair est jaune orangéedense et sucrée. Il se prête aussi à toutes les préparations, sucrées ou salées.

Le potimarron

On en voit de toutes les tailles, jusqu'à 4 kg. Il ressemble à une grosse figue orange. Sa peau est comestible, sa chair est jaune foncée, épaisse et rappelle fortement la saveur de la châtaigne. Sucré ou salé, il aime les épices type cannellegingembre, muscade...

La courge Butternut

Longue avec une base plus ronde que le haut, sa peau, comestible, est entre le vert clair et l'ocre. La chair est jaune orangée, très tendre et avec un agréable goût de beurre noisette. Elle aime le fromage, les châtaignes et l'orange.

La courge spaghetti

Elle est jaune, ovale et pèse jusque 4 kg. Sa chair assez fade, mais originale puisqu'elle forme des spaghettis naturellement. On la cuit entière au four ou au bouillon 40 min, puis on la coupe en deux pour récupérer les spaghettis. A cuisiner façon carbonara ou bolognaise ! On peut aussi tout remettre dans la coque et faire gratiner. A tester aussi : froide en salade.

La courge musquée de Provence

C'est un peu une grosse citrouille avec sa peau orange striée. Elle peut peser jusqu'à 50 kg ! Sa chair est orange vif, assez ferme et d'une texture assez épaisse. Comme son nom l'indique, elle a une saveur musquée et légèrement sucrée, donc aussi bonne en salé que sucré.

La sucrine du Berry

Elle ressemble à une grosse poire, son poids peut atteindre 3 kg. Elle a une chair orange clair, très tendre et sucrée. Essayez-la en velouté, ou en dessert façon pain perdu : surprenant et délicieux.

La courge longue de Nice

Elle est verte ou orange, avec une base ronde qui se prolonge en longueur. Une sorte de courgette longue collée à courgette ronde ! Sa taille peut varier de 60 cm à 1 m et son poids de 3 à 10 kg. Sa chair est orange claire, sucrée et musquée. On la consomme crue ou cuite.

La melonnette jaspée de Vendée

Elle a la forme d'un melon, toute ronde et orange claire. Les plus grosses pèsent 3 kg. Sa chair est orangée et très sucrée, et se déguste aussi bien crue comme des carottes râpées, en soupe ou encore en beignet sucré.

La courge patidou

Sa peau est blanche et verte, de forme plutôt ronde mais irrégulière, elle pèse entre 200 et 600g. Sa chair est orangée, fine et sucrée avec un petit goût de noisette. Elle se mange crue râpée, ou cuite aussi bien sucrée que salée.

La célèbre Jack'O Lantern

La courge d'Halloween, celle que les Américains creusent et transforment en lampion. Elle est ovale, orange vif et sa chair, orange claire, est épaisse et parfaite pour les soupes et confitures.

Le pâtisson

Il est blancvert pâle, vert et blanc ou encore orange. De forme plate avec une bosse au centre, comme une grosse raviole, il renferme une chair blanche, peu sucrée et dont le goût se rapproche de l'artichaut. A déguster cru ou cuit, farci par exemple c'est encore ce qui lui va le mieux !

La chayotte ou christophine

De couleur verte ou blanche, elle fait penser à une grosse poire ou une papaye, très dure et à la peau irrégulière et bosselée. Sa chair est blanche, assez ferme, avec une saveur de pomme de terre assez douce. On peut la manger crue en salade ou cuite, farcie, à la vapeur, rôtie...

Et les courgettes bien sûr !

Verte le plus souvent, on en trouve aussi des jaunes, à la chair un peu plus sucrée. La courgette, contrairement aux autres courges, est un légume d'été, vraiment légère elle contient beaucoup moins de sucre.


Conservation : 

La plupart des courges se conservent très bien entières, plusieurs semaines (voire plusieurs mois ! A l'abri, dans une cave par exemple). Ceci grâce à leur peau assez épaisse qui les protège.


Au réfrigérateur : Vous pouvez également les conserver au frais une fois entamées, quelques jours emballées dans du film alimentaire. 
Au congélateur : crues (blanchies au préalable) ou cuites, toutes les courges supportent très bien la 
congélation. Découpez-les avant pour les décongeler plus rapidement !


 

En cuisine :


Les courges se cuisinent à toutes les sauces. L'avantage qu'elles ont, c'est ce côté sucré, qui

permet de les utiliser dans des desserts sans trop sucrer à nouveau.

 

En soupe, elles se prêtent aux veloutés, relevés de crème fraîche, oignons, châtaignes...

A servir dans la coque récupérée pour faire de l'effet !

Idem pour les purées, gratins et tartes salées, auxquelles on ajoutera du fromage de chèvre, de la feta, du parmesan ou un fromage à pâte pressée type comté, beaufort, cantal.

Farcies, elles sont superbes, la chaire cuit lentement en s'imprégnant des saveurs de la farce. 
Côté dessert, pas de jaloux. Elles s'utilisent en tartes sucrées, gâteaux, gaufres, beignets, confitures... Lancez-vous et mangez des légumes en dessert 
!


Astuce "récup"

Ne jetez pas les pépins de courges ! Rincez-les, faites-les blanchir 5 min à l'eau bouillante et égouttez. Ensuite, faites-les griller à la poêle à sec, avec du sel et des épices, ou au four, de la même manière, pendant quelques minutes sous le grill. Vous obtiendrez des graines apéritives délicieuses !

 

med-recolte-de-courges-visoflora-19029.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • : Mes recettes auxquelles j'ajoute mes petites touches personnelles afin d'essayer d'allier gourmandises et bien être pour le plus grand plaisir de tous.
  • Contact

Profil

  • Linda
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!

Recherche

 

Merci pour votre visite