Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 14:17

istanbul_panorama_03.jpg

 

En partant pour la première fois à Istanbul, ville la plus laïque de la Turquie, il fallait malheureusement faire un choix sur les visites à faire vu que l’on avait seulement 3 petits jours, ce qui est très peu.

En tête de liste dans nos prioritées de nos visites c’est la fameuse mosquée bleue de Sultan Ahmet Camii de son vrai nom, une merveille d'esthétisme.

istanbul_mosquee_bleue_02.jpg

En face, un autre témoin du riche passé stambouliote, Sainte Sophie Aya Sofia se dresse fièrement habillée de mosaïques chrétiennes et symboles musulmans. Comme pour réconcilier tout le monde, le lieu de culte est aujourd'hui devenu musée.

istanbul_sainte_sophie_03.jpg

Puis à quelques pas, le magnifique Palais de Topkapi avec ses multiples cours, ses bijoux, son harem.

istanbul_topkapi_02.jpg



Puis, il y a le fameux Grand bazar Egyptien qui est le plus grand bazar d'Istanbul.

Ce marché intérieur a des milliers de magasins qui couvrent 61 rues, un vrai labyrinthe. Il a été construit en 1435.

C’est le paradis du shopping, artisanat turc, bijoux, lampes, bougies, des œuvres en argent, des souvenirs, de la poterie, l'onyx, et le cuir, les tapis ...

 01 istanbul bazar entree05 istanbul bazar

Enfin, beaucoup plus petit que le Grand Bazar Egyptien, le marché aux Epices. C’est le plus célèbre marché aux épices d’Istanbul.

Cet endroit vraiment exotique et merveilleusement odorant est situé dans un bâtiment ancien à coupoles, jadis terminus de la route des épices on y trouve effectivement plus de produits alimentaires (épices, fruits secs, pastirma, sucuk, loukoums), c’est une visite haute en couleur et odeur !

10 istanbul marche epicesTuquie Istanbul Bazar

 

 

Et encore pleins de sites historiques que nous avons pas pu voir parmis tant d’autres de l'autre côté du Bosphore, comme le palais de Dolmabahçe qui recèle des secrets. Les collines d'Eyüp cachent un point de vue inégalable sur la ville mais aussi l'un des lieux saints les plus importants au monde pour les musulmans, la mosquée d'Eyüp, fidèle et ami du prophète sws.

 

Malgré le manque de temps et le peu que j’ai pu visiter, j’ai été vraiment charmée par cette ville si cosmopolite. Parfois on peut rencontrer des endroits qui vous emportent des siècles en arrière ou tout le contraire  au travers des commerces, des constructions, des gens … !

 

En effet, Istanbul est un mélange hétéroclite des genres, les habitudes vestimentaires qui oscillent entre le voile traditionnel et l'universel jean-baskets. On achète des épices comme des téléphones portables et des téléphones portables comme des épices. Lorsqu'on est touriste, on négocie.

 

Cette ambiance résulte en partie de la présence de lieux exceptionnels à chaque coin de rue. Connue pour être la ville aux 500 mosquées, Istanbul en héberge en réalité 3.090, et plus d'une vaut le coup d'œil !

 

 

Après avoir fait un peu de tourisme, Passons maintenant à un petit tour gastronomique autour de la Turquie !


cuisine-turque

       

Est-ce que quelqu'un viendrait en Turquie juste pour manger ? Oui moi ! il est vrai que la cuisine turque est célèbre dans le monde entier. Elle est considérée comme une des trois principales cuisines du monde grâce à sa variété de recettes et son goût distinctif.

 

L'huile d'olive est un des ingrédients le plus fréquemment utilisés. La préparation soigneuse des ingrédients simples, la richesse de leurs saveurs, nous enchante les palais.

 

La variété est énorme, tous les repas commencent en général par les fameux meze (hors d’œuvre) qui sont en grand nombre : concombres au yaourt, tarama, maquereau mariné, aubergine farcies, et le borek (pâte feuilletée farcie de fromage ou de viande), puis de multiples plats à base de viande grillée et de poisson frais : brochettes Kebab, kefta, Dolma, en général accompagnés de boulgour, riz ou de salades tomates-concombres.

Alors même repus comme moi, on ne pourra résister longtemps devant les célèbres friandises et les pâtisseries turques comme le Baklava (feuilleté au miel et aux pistaches) et pour finir avec le traditionnel tasse de café turc qui vous sera servi sade (sans sucre), orta (moyennement sucré) ou sekerli (très sucré). On le boit à petites gorgées.

 

Pour commencer, je vous propose quelques délicieux meze ci-dessous !


079

Partager cet article

Repost 0

commentaires

carvalho maria 21/02/2011 17:07



Bonjour Linda, très délicieuses recettes et que ça doit être un délice, belles photos! Bravo... Bonne fin d'après midi, bises;-)*



Linda 21/02/2011 17:13



merci Maria



Présentation

  • : les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • : Mes recettes auxquelles j'ajoute mes petites touches personnelles afin d'essayer d'allier gourmandises et bien être pour le plus grand plaisir de tous.
  • Contact

Profil

  • Linda
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!

Recherche

 

Merci pour votre visite