Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 00:27

gto marrons

L'Ardéchois est bon gâteau léger à la crème de marrons à la vanille fait maison et généralement parfumé au rhum.


C'est une spécialité du département de l'Ardèche, pays du Marron.


J'ai réalisé ce gâteau à ma façon en un succulent moelleux à la confiture de châtaigne dont l'odeur subtile du chocolat et la délicieuse saveur de la noisette en font un réel plaisir gustatif !


Je suis très satisfaite de mon moelleux car en le dégustant, on peut bien distinguer le bon goût de la châtaigne à la vanille, la saveur de la noisette et le parfum du chocolat, hum ...


Au début, j'avais décidé de mettre que du sucre de canne pour donner un petite saveur caramel qui était pas mal mais au final j'ai préféré changer pour concentrer uniquement la saveur de la châtaigne vanillée et noisette au léger parfum de chocolat.

Vous pouvez augmenter la dose jusqu'à 70 g de chocolat car c'est vraiment très très léger. Un peu comme si j'avais juste parfumé d'un "pschitt" ce merveilleux moelleux à la châtaigne !

Je me souviens plus du mode préparatoire que j'avais noté dans mon bloc qui ressemble à rien d'ailleurs ! mais ce n'est pas vraiment un problème, ceci étant dis c'est juste que je ne sais plus si j'avais monté les blancs en neige ou pas ?

066

Le reste de mon pot de confiture de châtaigne n'est pas resté seul longtemps ...

Il s'est joint à mon pot de fromage blanc à mon grand ravissement !


Ingrédients :

  • 350 g de confiture de châtaigne
  • 100 g de poudre de noisette
  • 3 oeufs
  • 100 g de beurre
  • 50 g de crème fraîche
  • 50 g de chocolat
  • 100 g de sucre (on peut inclure une moitié en sucre de canne)
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 50 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel

078.JPG
Préchauffer le four à 180°C.

Mélangez la farine, la noisette, la levure et le sel.

Dans un autre saladier, battre les oeufs avec le sucre et la vanille jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis incorporer le chocolat fondu avec le beurre ensuite la crème.

Ajoutez la confiture de châtaigne, mélangez puis incorporer progressivement la préparation des ingrédients secs (farine, noisette ...).

Beurrez un moule rond, carré ou à cake et y verser la pâte.

Cuire environ 30 minutes selon l'épaisseur de votre moule mais en surveillant bien de temps à autre la cuisson pour avoir un gâteau bien moelleux.

Le couteau doit ressortir sèche mais humide sur la lame (sans trace), attention le temps de cuisson donné est variable selon votre type de four.

068-copie-1.JPG

Laissez bien refroidir avant dégustation !

 

Vous aimerez peut être :

022

CAKE MOELLEUX AUX FRUITS SECS, MIEL ET POMMES FONDANTES

 

045-copie-1

EXTRA "MOELLISSIME" GÂTEAU AU PAIN D'EPICES !

 

043

MON GÂTEAU TOUT MOELLEUX CHOCOCOLATE

Repost 0
Published by Linda - dans GÂTEAUX & Cie
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 20:57

158.JPG
Autrefois, quand je pensais au choux c'était ceux avec les petits grains de sucre que je mangeais plus jeune au goûter ...

Plus tard, c'était l'image de la fameuse pièce montée !

Maintenant c'est avec gourmandise que je les déguste à toutes les versions !


Avec de la crème chantilly, crème pâtissière ou bien nature ... ensuite les glacer au fondant, chocolat, caramel ...

Tout est permis aussi bien que pour du sucré ou du salé !


J'ai fais une version au chocolat et une autre avec un craquelin qui a pour avantage de donner une belle surface régulière en cuisson.


149.JPG
C'est très simple et rapide à faire mais à préparer avant la pâte à choux.


Craquelin :

45 g de beurre demi-sel pommade
40 g de cassonade + 1 sachet de sucre vanillé ou 50 g de sucre
55 g de farine

Mélangez bien tous les ingrédients à la main jusqu'à l'obtention d'une boule.

Étalez très finement (2mm) la pâte sur du papier sulfurisé (mettez un autre papier dessus pour faciliter l'étalement) puis à l'aide d'un emporte pièce, détaillez des cercles un peu plus grandes que la surface de vos choux.

Recouvrez d'un autre papier sulfurisé et réservez à plat au congélateur pour que la pâte soit ferme.

Une fois le craquelin durcit, déposez sans appuyer un cercle sur le dessus de chaque choux avant de les enfourner.

Attention, le craquelin ramollit vite.

 

155.JPG



Ingrédients :

150 g d'eau
100 g de lait
110 g de beurre coupé en petites parcelles
5 g de sel
1 cuillère à soupe de sucre semoule
150 g de farine
4 gros à 5 petits oeufs


176.JPG
Mettre l'eau, le beurre, le sucre et le sel dans une casserole sur le feu et porter à ébullition.

Ensuite retirer la casserole du feu et verser la farine en une seule fois. Mélangez rapidement à la spatule en bois pour éviter la formation des grumeaux.

La pâte ainsi obtenue, s'appelle la "panade". Remettez alors la casserole sur le feu et dessécher la panade en remuant constamment quelques petites minutes avec la spatule.


La pâte se détache des parois et de la spatule pour se former en boule. Normalement, vous avez une fine pellicule au fond de la casserole à cette étape.

Laissez refroidir quelques minutes dans un saladier en la remuant un peu puis incorporer les œufs un par un à l'aide de la spatule en bois.

Il faut bien mélanger entre chaque ajout pour pouvoir juger de la bonne texture et savoir s'il faut ajouter le 5ème oeuf ou juste la moitié si nécessaire.


025.JPG034.JPG

 

La consistance de votre pâte ne doit pas être ni trop liquide ni trop ferme. Utilisez la pâte sans attendre c'est beaucoup mieux pour la pousse.

 

074.JPG

Préchauffez votre four à 210°C.


Remplir votre poche à douille munie d'une douille unie (ronde) de pâte à choux assez grande ou à la cuillère à défaut.

Commencez à disposer sur une plaque allant au four recouvert de papier sulfurisé des tas espacés de la taille d'une grosse noix.

Vous pouvez légèrement dorer à l'oeuf à l'aide d'un pinceau la surface mais je ne le fais pas.

Je trouve que ce n'est pas nécessaire si après on doit glacer ou caraméliser les choux ou encore disposer un craquelin dessus.

Sinon vous pouvez à ce moment là parsemer de quelques amandes effilées ou de sucre grain.


Faites cuire les choux à four chaud entre 210°C et 180°C (200) selon leur taille entre 20/30 minutes environ.

Je préfère ajouter une plaque supplémentaire sous la plaque des choux afin qu'il ne brunissent pas trop vite en dessous mais tout dépend de votre four.

N'ouvrez pas votre four en cours de cuisson sinon vous risquer d'empêcher le bon développement des choux ou qu'ils retombent.

Vers la fin de cuisson, laisser la porte de votre four un peu entrouverte afin de laisser s’échapper la vapeur et bien les dessécher.


039.JPG
Puis laissez les si possible refroidir sur une grille pour éviter la condensation et qu'ils se ramollissent.

Vous pouvez les faire la vieille en les conservant couvert d'un papier sulfurisé, ou le mieux dans un sac en papier. Ils seront même meilleurs.


118.JPG

177.JPG

 

A vous de jouer ! Pièce montée, éclairs, choux, Saint honoré, Paris-Brest ...


 

Vous aimerez peut être aussi :

018

FAITES SAUTER LES CRÊPES !

045

CHURROS ET CHOCOLAT CHAUD MUY CALIENTE !

055

DES PANCAKES MOELLEUX POUR MON PETIT DEJEUNER !

 
Repost 0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 13:11

239.JPG

Repost 0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 13:10

parat.JPG

Un paratha ou parantha est un pain plat à base de farine de blé entier comme pour le chapati. Il est généralement farci aux pommes de terre agrémentées d’herbes et d’épices, Aloo paratha ou avec du radis ou même du chou-fleur Gobi paratha.

 

D’autres le sont avec du fromage, Paneer paratha ; aux épinards Palak paratha ; à la viande keema paratha ou nature Roti paratha. Il y en a un tout particulièrement bien feuilletée selon une  technique du façonnage, c’est le Kérala paratha.

 

tawas-service-indien

 

Le paratha est cuit avec du guee (beurre clarifié) ou sinon d'huile sur un tawa. On peut le manger tout simplement avec une noix de beurre fondu et pourquoi pas un peu de miel avec le kérala c’est l’idéal car il me fait penser au msemen.

 

 

180

Le paratha est très populaire en Inde du Nord où il est consommé pour le petit déjeuner.

Mais c’est aussi le pain idéal pour accompagner un curry de légumes et de dahll, des sauces et plats épicés.

 

Pour plus d’authenticité, il faut utiliser de la farine atta ou farine pour chapati que l’on peut trouver dans les épiceries indiennes. Il s’agit d’une farine complète très fine mais on peut la remplacer avec une farine semi-complète ou un mélange de farine de blé complet et de farine de blé blanche ou dite tout usage.


La recette est très simple : farine, eau, guee, sel mais on peut trouver des recettes où l’eau est quasiment remplacée par de lait fermenté ou babeurre chaud et même simplement par du lait mélangé à de l’eau. A mon avis cela donne des galettes bien souples.


Lors d’un essai, je pense que je remplacerais l’eau et la crème de ma recette par 340 g de lait fermenté + 1 cuillère à soupe d’eau si nécessaire, mais c’est juste une estimation car il faudra juger selon la texture de la pâte.

J’ai donc adapté ma recette de façon à obtenir une texture légèrement moelleuse en ajoutant un peu de crème sinon vous pouvez ajuster avec de l’eau. En gros, il faut pour une dose de farine, une demi-dose d’eau.

Il faut avoir une pâte bien molle et éviter d’ajouter trop de farine pour que vos parathas ne soient pas durs après cuisson.

239.JPG


 

Ingrédients : 

  • 300 g de farine atta ou à chapati (à défaut voir note plus haut)
  • 130 g de farine type 55 + pour le façonnage
  • 50 g de crème fraîche épaisse
  • 1½ cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café rase de bicarbonate de soude
  • 20 g de guee ou d’huile pour la pâte +  pour la préparation et la cuisson
  • 212 g d’eau tiède (la moitié si on ajoute la farce aux épinards)

J’ajoute une bonne pincée de cardamome à la pâte pour la parfumer.


Si vous n’avez pas de guee, de la margarine ou beurre mélangé à de l’huile me semble un bon compromis pour la préparation des parathas.


Pour aujourd’hui, je vous ai préparé 3 sortes de paratha dont j’ai adapté les garnitures à mon goût tout en respectant les recettes traditionnelles.


Aloo paratha, Palak paratha et Roti paratha

(bientôt, je ferais bien le Kerala paratha)

 


270.JPG

 

Pour le aloo paratha (pomme de terre bouillie) :

  •  3 ou 4 pommes de terre cuites et écrasées
  • 2 oignons finement hachés
  • 2 gousses d’ail écrasées
  •  1 piment vert haché finement
  • Une bonne poignée de coriandre et persil frais
  • ½ cuillère à café de coriandre en poudre
  • une bonne pincée de garam masala à défaut du gingembre
  • une pincée de curcuma
  • 1/2 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1/2 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de sel, et une pincée de poivre

On peut ajouter des petits pois ou des graines de moutarde (facultatif).


Mélangez les pommes de terre avec les herbes fraîche et réserver. Dans une sauteuse, faites revenir tous les autres ingrédients avec un filet d’huile d’olive. Une fois cuit, ajoutez le tout au mélange de pommes de terre puis rectifiez l’assaisonnement à votre goût.

029040044.JPG091.JPG

092.JPG097.JPG


palak.JPG

 

Pour le palak paratah (aux épinards) :

  •   200 g d’épinard cuit 
  •   2 gousses d’ail dégermées 
  •   7 feuilles de menthe (facultatif mais j’aime avec)
  •   2 cuillères à café d’huile d’olive
  •  2 cuillères à café de jus de cuisson des épinards ou d’eau à défaut
  •  ½ cuillère à café de cumin
  •  Sel, poivre

056.JPG


Mixez le tout et c’est prêt ! Vous pouvez donc introduire cette farce dans la confection de la pâte avant d’ajouter l’eau ou pour garnir avec un peu de fêta si on aime et/ou de pommes de terre cuites en petits cubes.

299.JPG

 


Préparation de la pâte

 

Dans un saladier, tamisez les farines puis ajoutez le sel, le bicarbonate de soude et la cardamome en poudre et mélangez l’ensemble.

Faites un puits pour y mettre la crème, le guee/huile puis incorporer progressivement l’eau tiède. Dans votre saladier, malaxez bien la pâte du bout des doigts de façon à obtenir une pâte bien souple qui se décollera des parois (elle colle un peu mais n’ajoutez pas de farine !).


Posez votre pâte sur votre plan de travail non fariné car j’en ai pas eu besoin. Frottez bien vos mains afin de retirer la pâte collée dessus et travailler la pâte en la roulant plusieurs  fois sur elle-même dans un premier temps et ensuite la pétrir un peu pendant au moins 10 minutes puis roulez-la en boule. Déposez-la dans un saladier, humidifier le dessus puis filmer. Laissez reposer la pâte minimum 30 minutes.


Avec vos mains huilées, divisez la pâte en petites boules de la taille d’une clémentine puis abaissez-les assez finement en farinant très légèrement.

Pour farcir vos parathas, vous avez deux méthodes : soit en superposant deux pâtes étalées finement en soudant bien les bordures, soit en refermant la pâte étalée sur la farce comme pour faire un ballotin et ensuite l’étaler délicatement (avant de mettre la farce, il faut laisser le milieu du disque étalé plus épais).


Pour le paratha nature et simple, après l’avoir étalé, beurrez ou huilez légèrement la surface puis pliez en deux, étaler un peu et huiler/beurrer de nouveau et replier de façon à obtenir un triangle que vous étalerez en farinant un peu le dessus.


076079119

 

Avant de cuire vos parathas, essuyer bien l’excès de farine.

Dans une grande poêle en fonte si possible, faites cuire chaque paratha quelques secondes sur chaque face en le retournant plusieurs fois et en appuyant sur les côtés à l’aide d’une spatule en bois et lorsque des petites bulles apparaissent, on peut badigeonner légèrement de beurre la surface. Retournez-le encore une dernière fois sur chaque côté. Essuyez la poêle après chaque nouvelle cuisson avec un sopalin.

Pour les paratha nature, une fois des bulles apparaître, retournez le quelques secondes puis retirez-le de la poêle et le placer directement sur la flamme de votre gazinière en utilisant une pince. Retournez sans arrêt le paratha au-dessus du feu pour éviter qu'il brûle. Lorsque le roti aura plus ou moins gonflé, c’est qu'il est cuit.

Cette une cuisson rapide afin qu’ils restent souples sinon ils seront un peu sec et tout dépendra de l’épaisseur que vous donnerez. Faites des petits essais !


Une fois cuit, passez du beurre nature ou aillé, même avec de l’huile d’olive si on aime.

Réservez les galettes au chaud pendant la cuisson des autres (dans une marmite à couvercle par exemple) de façon à conserver tout leur moelleux.

285-copie-1.JPG161.JPG242.JPG

A dégustez bien chaud !


 

Vous aimerez peut-être aussi

075016

                           Paratha ou msemen ?                       LA GALETTE DE MES ORIGINES, CEREALES

                                                                          ET PESTO DE MENTHE


Repost 0
Published by Linda - dans Boulangerie
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 13:54

241-copie-1.JPG

 

Rien que de plus réconfortant qu'un bon velouté bien chaud aux saveurs d’automne.

 

Une recette que j'ai laissé "au coin du feu" pendant la belle saison d'automne mais il n'y a pas de temps pour se faire plaisir !

 

Une bonne raison de se faire du bien avec ce velouté dont j'ai volontairement allégé en crème et point de lait. La crème fouettée à l'ail apporte déjà toute la douceur de ce velouté et le côté gourmand du chaud/froid dont on ne peut s arrêter de savouer tel un bon cappuccino ...

 


 

Ingrédients :

- 500 g de champignons de Paris (Idéal aussi avec un mélanges de champignons surgelés, de cèpes, girolles, pleurotes ...)
- 3 gousses d'ail selon la taille et le goût de chacun
- Un peu d'huile neutre + une noix de beurre (pour faire sauter les chamignons)
- 2 petites cuillères à soupe de vinaigre de xerés pour déglaçer à défaut avec du jus de citron
- 1 pomme de terre moyenne taillée en petit dès
- 1 litre de bouillon léger de volaille ou de légumes chaud (moitié eau/bouillon c'est plus léger)
- 15 cl de crème liquide
- 1 cuillère à soupe de crème fraîche
- 1 oignon moyen et 1 échalote émincés ou au choix
- Sel, poivre du moulin

- De la noix de muscade rapée

Quelques peluches de persil frais


Pour la chantilly à l'ail :

- 15/20 cl de crème liquide, 2 gousses d'ail écrasées.


Pour accompagner :
Quelques tranches de pain de campagne grillées éventuellent à l'huile d'olive et même frottées à l'ail. Et si on aime pour les plus gourmands, un peu fromage passé au four.



Pour la chantilly à l'ail :

Meilleure en goût si on la prépare la veille.

Chauffez à feu doux la crème liquide avec l'ail écrasé pendant 5 minutes et laisser infuser jusqu'à refroidissement. Réservez au frais dans un bol couvert d'un film alimentaire.


Pour le velouté :

Enlevez si nécessaire la terre des champignons avec une brosse ou un linge et retirez la première couche des champignons, coupez le bout du pied.

Passez-les rapidement sous l’eau froide, épongez-les avec un torchon propre puis hachez les en réservant quelques champignons entiers pour faire de belles tranches entières que vous couperez au dernier moment pour éviter l'oxydation.

Dans une grande casserole ou une cocotte, faites revenir à découvert dans l'huile et le beurre chaud les champignons avec une pincée de sel jusqu’à ce qu’ils perdent leur eau.

Ajoutez ensuite l'oignon/échalote remuez quelques minutes puis l'ail haché et pour finir, la pomme de terre taillée en petits morceaux.


Mélangez et poivrez bien et déglacez si vous le souhaitez en remuant puis versez le bouillon chaud et quand ça commence à bouillir, baisser le feu et laisser cuire doucement à couvert une dizaine de minutes.

Ajoutez la crème liquide, remuez et laissez mijoter encore 5 minutes à découvert avant d'éteindre.


Versez le velouté dans un bol à mixeur, ajoutez une pincée de noix de muscade, la crème fraîche et mixez par à coups. Rectifiez l'assaisonnement et éventuellement rajouter de l'eau si nécessaire.


Sortez la crème à l'ail du frais, retirez y les gousses d'ail et fouettez la.


Reversez le velouté dans la cocotte pour éventuellement réchauffez ou directement dans une soupière.

Servez avec quelques lamelles de champignons, un peu de crème fouettez, une pincée de noix de muscade, quelques peluches de persil éventuellement autour du velouté.

 

Servir aussitôt bien chaud !

253.JPG

Repost 0
Published by Linda - dans ENTREES
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 01:08

 

Aujourd'hui je suis fière de vous présenter une recette réalisée par ma soeur Nassima.

Je peux vous dire que c'était une pure merveille gustative pour l'avoir dégustée !

 

Et oui, elle s'est déplaçée pour me ramener une belle tranche et mes enfants et moi-même l'avons tout dévorée tellement c'était frais, parfumé, léger, trop bon !

Elle a confectionné la Charlotte en bûche ce qui est en plus d'être esthétique, est aussi très pratique pour une belle présentation au service.

 

CHARLOTTE EN ROSE ISPAHAN

  010.JPG

 

Façon bûche, elle a pensé à faire une gelée fruitée sur le dessus. Il manquait plus que quelques fruits frais pour une décoration parfaite !
(mais on était trop pressé de prendre des photos pour se couper une tranche )


021.JPG 

En tout cas, les mousses étaient bien aérées, peu sucrées (comme j'aime), les biscuits mi-croquants mi-fondants, les morceaux de fruits apportaient le plaisir gustatif en plus !

Franchement, Tu as assurée l'exécution de cette recette !

(non non je suis pas jalouse ... )

 

262601_4560187574794_1038545816_n.jpg

 

Merci d'être venu à la maison pour m'apporter ce délicieux dessert, c'était sincèrement très bon !

 

 

Merci encore pour ta contribution dans cette rubrique qui fait place à vos talents.

Gif animé roseVoici cette magnifique rose pour te remercier car tu était aussi éblouissante mashallah


Si vous avez réalisé mes recettes, envoyez moi vos photos sur pichoupich@yahoo.fr,

je me ferais un plaisir de les publier.

 

A bientôt


Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 12:03

 

http://www.sommelier75cl.com/.a/6a00d83454134769e2017d3c07d5c5970c-pi

 


Après le Salon du Blog Culinaire, un nouvel évènement 100 % blogueurs a été organisé au tout premier salon sugarNweb qui s'est tenu tout juste hier, ce 12 décembre dernier à Paris, dans le magnifique cadre du Comptoir Général.


Ce nouvel évènement orchestré par l'équipe de 750 grammes est un mini-salon du blog culinaire autour de l'univers Sucré : plus de 20 démos culinaires, des stands de dégustation et un parrain de marque Philippe Conticini, chef de la pâtisserie des rêves !

054

 

Au programme, il y avait plusieurs ateliers participatifs et même pour les enfants qui se sont bien amusés à cuisiner.

 

059

062065076085088086-copie-1.JPG

En soirée un cocktail sucré participatif : un buffet à monter par les convives avec des cupcakes, choux, macarons, mille-feuilles ... On a autant pris plaisir à les confectionner qu'à les engloutir aussi vite !

067-copie-1.JPG

071.JPG

 

On nous a bien gâté et nous ne sommes pas repartis les mains vides ! Chacun son petit sac remplit de surprises et de petits cadeaux bien gourmands.

 

Au delà des rencontres, j'ai été également motivé par cet événement basé sur la générosité car les enfants et moi-même avons tous participé à une petite somme solidaire dont la totalité sera reversée pour Action Contre la Faim.

Action_contre_La_Faim-120


On a assisté en direct à la confection des truffes croustillantes au chocolat par le chef Philippe CONTICINI mais après on les a surtout dégusté !

 

094.JPG098.JPG

099.JPG

 

Vous pouvez visionner les vidéos sur Ateliersrecettescommeàlamaison

 
Repost 0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 13:03

075

 

Je dis paratha ou msemen car la recette y ressemble entre les ingrédients et son mode préparatoire dont la confection est tout simplement le résultat d'un essai au hasard.


 
Voici une petite recette rapide et pratique pour accompagner vos brochettes de viandes grillées et une petite salade verte dessus pourquoi pas !


103.JPG


 

Il vous faut :

215 g de farine type 55
160 g de semoule de blé fine
1 cuillère à café bombée de sel
230 g d'eau tiède (pas dans la graduation mais sur la balance)

De l'huile d'arachide ou autre

 


093.JPG
Mélanger le tout ensemble puis pétrir et fraiser (en la roulant plusieurs fois sur elle même) jusqu’à ce que la pâte soit bien souple et lisse.


Diviser la pâte en formant des boules et laisser les reposer sur une surface en silicone ou plastique sous un film alimentaire (ce qui permettra de détendre le gluten).


Sur une surface légèrement huilée, aplatir chaque boule avec les mains/poings puis l’étirer au rouleau ou à la mains c’est mieux assez fin (pas trop sinon ce sera un peu sec).


Faites cuire sur un poêle en fonte bien chaude et dès que les bulles apparaissent, prenez la galette avec une pince, retirer de côté la poêle pour mettre la galette directement sur le feu en la tenant un peu à distance avec la pince pour ne pas la brûler (laisser là sur le feu directement mais pas de trop en la retournant plusieurs fois avec la pince). Faites ceci des deux côtés.


Vous pouvez ensuite badigeonner d’huile parfumé à l’ail et herbes ou de beurre.


Je propose d’ajouter une petite cuillère à café de levure de boulanger pour vous donner une pâte encore plus généreuse sinon pour une version express, une petite cuillère de levure chimique et/ou une pincée de bicarbonate de soude.

 

La fine galette est facile à rouler et vous pouvez la farcir avant cuisson entre deux galettes fines.

 


Je préparerais bien prochainement une recette du paratha indien !


111.JPG

Repost 0
Published by Linda - dans Boulangerie
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 16:38

 

Cupcakes aux amandes et fraises parfumés à la rose, coeur confit de pétales de roses

 

040

 

 

Avec cette recette, je participe à ce concours :

 

concours_recettes_cupcakes.jpg

Repost 0
Published by Linda - dans CONCOURS
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 16:35

 

024

 

Pour commencer aujourd'hui, j'ai toujours été en admiration devant les cupcakes qui font le tour de toute la blogsphère culinaire mais jamais motivée pour en faire (trop sucré, ou lourd). Faut dire on aime ou pas ce genre de mélange.


C'est donc à l'occasion d'un évènement important pour ma mère que je me suis décidée à en faire. Mais il fallait que ma recette de cupcakes soit la plus légère possible tout en respectant mon thème qui est le rose en couleur et en parfum.


La cuisson des cupcakes se font dans des caissettes à muffins avec souvent une base de génoise ou de cake classique (gâteau au yaourt, moelleux ...).  Ensuite ils sont surmontés d'un topping à base de crème au beurre, de crème de fromage comme de la mascarpone, de ganache montée, de chantilly, d'une base à la meringue suisse ... bref tout est permis !

045
Au final, et c'est ce qui fait le charme des cupcakes, ils sont décorés de mille et une façons parés pour de belles occasions.

Ils sont si beaux, si gourmands qu'on ose pas y toucher !

108
J'ai donc préparé mes cupcakes avec une vraie base qui est vraiment réussie, légère et moelleuse avec des amandes pour plus de goût.

J'ai recouvert leur surface avec une légère couche de glaçage à la rose tout simple mais qui apporte une petite note sucrée et fleurie très agréable.

034.JPG
Puis j'ai préféré alléger mes topping en sucre et en texture en choissant deux sortes de crème : une au mascarpone "allégée" par une crème fouetter et l'autre d'une ganache montée d'un coulis de purée de fraises fraîches fait maison !


Ces petits gâteaux raffinés sont parfumés légèrement à la rose apportant une finesse en goût avec la fraise et l'amande.

J'ai préparé mes cupcakes en l'honneur de ma mère car ils représentent ce qu'elle aime et sont à son image.

Je vous livre ma recette ...

110




Ingrédients pour une dizaine de cupcakes :

150 g de farine
50 g d'amandes
10 g de levure chimique
1 pincée de sel
2 gros oeufs
120 g de beurre bien mou mais pas fondu
150 g de sucre
1 cuillère à café d'extrait d'amande
50 g de crème fraiche (ou yaourt, riccota, petits suisses)
5 cl de lait
2 petites cuillères à café d'eau de rose


Pour le coeur des cupcakes : confit de pétales de roses de chez Albert Ménès car c'est le seul qui a vraiment ce goût délicat avec ses pétales encore un peu croquantes.


Glaçage à la rose :

Les mesures sont à titre indicatif car il faut obtenir une texture un peu comme de la colle à papier mural

140 g de sucre glace
2 cuillères à soupe d'eau de rose
2 cuillères à soupe d'eau chaude
colorant rouge

 


Topping à la rose :

5 cl de créme liquide bien froide + une pincée de chantillyfix
125 g de mascarpone
4 cuillères à soupe environ de sirop de rose

 

Topping, ganache montée à la fraise :

100 g de chocolat blanc patissier
15 cl de crème fraîche liquide entière (minimum 30 %)
80 g de purée de fraise obtenu avec environ 125 g de fraises fraîches mixées et passées au chinois.
2 ou 3 cuillères à café de sirop de rose selon goût (si vous en avez pas c'est pas grave mettez un autre sirop aux fruits rouges)


Vous pouvez ajouter de l'essence de fraise naturelle si vous souhaitez un arome plus intense
1 pincée de chantilly fixe (facultafif)




Préparation du topping à faire la veille :

Mettez dans un large bol, le chocolat en morceaux.

Dans une petite casserole, faites bouillir 5 petites minutes le coulis de fraise puis y ajouter 5 cl de crème liquide (une partie des 15cl).

A la reprise de l'ébullition, verser cette préparation sur le chocolat sans mélanger pour le laisser le temps de fondre. Mélangez en ajoutant le sirop de rose puis le reste de crème liquide soit 10 cl.

Filmez et réservez au frais toute la nuit.

Le lendemain, fouettez l'ensemble comme pour une crème chantilly jusqu'à épaississement (ajoutez le chantifix si vous le souhaitez).

C'est prêt à mettre dans la poche à douille ou réservez au frais !


Pour le topping léger à la rose :

Fouettez la crème en chantilly puis dans un autre bol mélangez délicatement sans battre ni trop remuer le mascarpone avec le sirop.

Incorpez la crème fouettée avec le mascarpone à la rose et réserver au frais.


Préparation des cupcakes :

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un bol mélangez la farine, la poudre d'amande,la levure chimique et le sel, réservez.
 
Dans un saladier ou le bol de votre robot, fouettez le beurre jusqu'à ce qu'il devienne crémeux puis ajoutez le sucre et
continuez de fouetter pendant quelques minutes. Incorporez les oeufs un à un en raclant les bords tout en mélangeant bien entre les deux.
 
Ajoutez la crème fraîche puis le lait et les parfums d'eau de rose et d'amande. Mélangez bien en incorporant en plusieurs fois les ingrédients secs.

 
Versez la préparation dans les caissettes en les remplissant aux 2/3. Enfournez pour 15/25 minutes selon la taille de vos caissettes à cupcakes (il faut qu'ils soient tout juste légèrement dorés sur le pourtour en surface).

Laissez les cupcakes refroidir sur une grille.

N.B. :
Comme pour avoir des cakes bien gonflés, il suffit de mettre au frais vos cupcakes 30 minutes environ avant cuisson. Mais à mon avis c'est plutôt l'idéal pour une préparation de muffins car les cupcakes sont idéalement mieux avec un sommet plat.


Comme pour retirer le pédoncule d'une pomme, faites un cercle avec la pointe d'un couteau vers le centre du cupcake sans aller trop au fond puis retirer "le cône" dont vous conserverez que le couvercle pour refermer (le surplus de dessous peut servir à faire des popcakes ou mangez les !).

Introduire un peu de confit de pétales de rose dans le creux puis refermer avec le couvercle conservé.
208

Commencez à glaçer la surface de vos cupcakes.


Préparation du glaçage à la rose :

Mélangez tous les ingrédients ensemble en commençant par le sucre glace pour bien juger de la consistance nécessaire puis ajoutez le colorant selon la couleur désirée.

Etalez une fine couche (sinon c'est trop de sucre en plus) sur la surface de vos cupcakes et laissez bien sécher avant de passer au topping.



Dressage des cupcakes :

Mettre votre topping dans la poche à douille avec l'accessoire nécessaire pour votre rendu souhaité.

Choisissez votre style de décoration gourmand, romantique, classique ... C'est vous les artistes !

040

201

213

068

076

 

 

Avec cette recette, je participe à ce beau concours :

 

concours_recettes_cupcakes.jpg

  Et si je gagne le concours, maman le cadeau sera pour toi !

 

 

Vous aimerez peut être aussi :

 

067

CHARLOTTE EN ROSE ISPAHAN

 

121

BAVAROIS EXPRESS FRAMBOISE ET CITRON

042-copie-1

MAÂMOUL FONDANT AU COEUR D'AMANDIN A LA ROSE CONFITE

Repost 0

Présentation

  • : les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • : Mes recettes auxquelles j'ajoute mes petites touches personnelles afin d'essayer d'allier gourmandises et bien être pour le plus grand plaisir de tous.
  • Contact

Profil

  • Linda
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!

Recherche

 

Merci pour votre visite