Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Tout le monde craque pour le chocolat ! Qu’il soit blanc, noir ou au lait, Mais est-ce vraiment un aliment santé ? A-t-il des vertus anti-déprime ? Tout ce qu'il faut savoir avant de devenir accro de la tablette (comme moi).

 

cacao_11-copie-1.jpg


Le chocolat est obtenu par la fermentation, la torréfaction, et le séchage des fèves amères provenant du cacaoyer (Theobroma cacao) originaire d'Amérique centrale.

Le cacao agit en bien sur la santé. Il regorge d'éléments qui tonifient l'organisme. D'ailleurs, jusqu'au début du 19ème siècle, on s'attache plus aux vertus médicinales qu'aux vertus gourmandes du chocolat.


L'origine des mots " cacao " et " chocolat " est très controversée. Pour les uns, le mot chocolat composé de " choco " : bruit et de " alte " : eau, dériverait des mots aztèques " tchoco " et " lattle " signifiant le bruit fait par le batteur de chocolat quand il remue la boisson dans la chocolatière avec un moulinet. Pour d'autres, le mot cacao est d'origine aztéco-mexicaine et dérive des mots :

Cacahualt : cacao
Cacahuaquahuilt : cacaoyer
Cacahuazinlte : cabosse
Quand au mot chocolat, il aurait une origine maya et dériverait du mot : xocoatl.


Le mot latin primitif du cacaoyer était " amygdala pecunaria ", c'est à dire "amande monétaire", ce qui montre que ses grains furent d'abord un moyen de paiement. 


Originaire des forêts tropicales de l'Amérique centrale, le cacaoyer était cultivé par les Mayas et les Aztèques. Ces peuples appréciaient cet aliment qui était consommé sous forme de breuvage appelé " chocolatl " (eau amère). Ce breuvage était préparé à l'aide de fèves de cacao (cacahuatl) grillées et broyées sur des pierres brûlantes. La pâte obtenue était chauffé puis mélangée avec de l'eau, on y ajoutait de la vanille, du poivre, de la cannelle, de l'anis, etc  Cette boisson était reconnue nourrissante, fortifiante et aphrodisiaque.


Le cacaoyer est un arbre qui fleurit au bout de 2 à 5 ans environ, arrive à maturité à 12 ans et reste productif jusqu'à 30 ans. Il porte 50 000 à 100 000 fleurs par an. Une fleur sur 100 environ donnera un fruit : la cabosse


À l’intérieur du fruit, sous l’écorce résistante, on trouve une pulpe blanche appelée " mucilage ", dont on extrait des graines qui deviendront des fèves en forme d’amandes (de 20 à 40 par fruit).

Ce sont elles qui renferment le précieux cacao. Un cacaoyer peut produire environ un kilo à un kilo et demi de fèves par an.

Cet arbre à chocolat a conquis le monde entier par les richesses de son fruit.

 

cacao_cacaoyer_thmb.jpg

 

UN CARRE DE PLAISIR

Qui peut résister à un gâteau au chocolat ? Cet aliment est sans conteste celui qui provoque le plus de plaisir ! D’ailleurs, les Français sont tous accros au cacao !

Il existe mille et une recettes de petites douceurs au chocolat ! Gâteau, mousse, brownie qui enchantent les papilles des petits et des grands. Sans parler bien sûr des desserts de Noël ou de Pâques, qui font souvent appel au cacao comme ingrédient principal.

Le chocolat est un produit merveilleux. A la fois source de plaisir, de volupté, fidèle témoin de nos souvenirs d'enfance et des instants de fêtes. Il détient un palmarès déjà prestigieux, mais derrière ces qualités festives se cachent des vertus reconnues : énergétique, antistress, le chocolat est vraiment le roi des aliments.

 

UN ALIMENT SANTE

Le chocolat a des effets positifs sur le système cardiovasculaire, il est également un antioxydant de tout premier plan. En effet, il contient des polyphénols plus performants et plus nombreux que ceux pourtant réputés du thé vert et du vin rouge.


Le chocolat comble les manques d'affection, les déceptions, les états nerveux : c'est un curatif symptomatique de tous nos troubles. Son action psychologique n'est plus à démontrer. Son action thérapeutique en produit pharmaceutique était très développée autrefois. Au siècle dernier, on vendait des mélanges chocolatés aux propriétés médicinales : le chocolat aux grains de glands contre l'atonie générale, le chocolat purgatif et même le chocolat antivénérien. Une chose est sûre en tout cas, le chocolat est l'aliment anti coup de pompe. 

Depuis les Aztèques, le cacao jouie d'une réputation de bienfait pour la santé. Celle-ci est justifiée puisque la fève de cacao se compare à une mine d'oligo-éléments : potassium, magnésium et calcium. Ce cocktail minéral fonde la réputation d'énergisant du cacao. 100 g de chocolat noir remplacent agréablement la prise d'une gélule de vitamines chimiques. Le chocolat se pose donc comme un aliment antifatigue et dynamisant qui renforce le fonctionnement cellulaire. 

L'apport vitaminique du cacao est plus limité même s'il contient la trace de béta-carotène, de vitamines B1, B2, B5, B6, B9 et PP. En revanche, le cacao est une source non négligeable de vitamine E qui agit contre le vieillissement. En effet, une plaquette apporte plus de 35% des besoins quotidiens recommandés en
vitamine E.
 

 

cacao_produces.jpg

 

LE CHOCOLAT ET SES BIENFAITS SUR NOTRE CORPS


Le chocolat a traîné la réputation d'être un aliment favorisant le cholestérol. En fait, la fève renferme des acides gras qui agissent sur le métabolisme du cholestérol en diminuant le mauvais cholestérol, tout en permettant l'augmentation du bon (celui qui protège des maladies cardio-vasculaires).

C'est l'acide oléique contenu dans la fève qui diminue le mauvais cholestérol. La composition primitive du cacao comporte 62% d'acides gras saturés qui élèvent le taux de cholestérol, contre 38% d'acides insaturés (oléiques et linoléiques) qui ont l'action inverse.

La présence de tanins, de phosphates et de fluor dans le cacao en font un aliment anti caries.
A l'inverse, la présence de sucre dans le chocolat va réduire cette action bénéfique. Il est donc préférable de choisir des chocolats fortement dosés en cacao.
 

 

Le chocolat est donc :


Energétique 
100 gr de chocolat au lait apportent 550 calories alors que 100 gr de viande apportent 170 calories. 

Tonique 
Il contient de la théobromine, qui agit comme la caféine, de la vitamine B, B2, PP et du potassium, magnésium, calcium, fer. 

Digeste 
Les graisses de cacao sont des graisses non saturées, qui se digèrent facilement. 
Le chocolat est un aliment très nourrissant qui améliore l’endurance tant physique qu’intellectuelle et permet de lutter contre les “coups de barre”. 


Un effet tonique et antistress

Plusieurs autres substances sont présentes dans le chocolat. Certaines d’entre elles ont des effets antidépresseurs ou psychostimulants comme la caféine, la tyramine, la sérotonine et la phényléthylamine. Le chocolat contient aussi de la théobromine, une substance qui stimule le système nerveux sympathique et procure un sentiment de satisfaction. 

La consommation du chocolat libère en outre de la dopamine, une hormone fortement impliqué dans le plaisir. C’est pourquoi il est si difficile de s’en tenir à une consommation « raisonnable » de chocolat. 

Le chocolat noir, bénéfique pour le système cardiovasculaire
Manger régulièrement du chocolat, noir de préférence, permet de diminuer la tension artérielle, donc les risques de maladies cardiovasculaires. En effet, les flavonoïdes, appartenant à la famille des polyphénols, fluidifient le sang (en diminuant la coagulation), dilatent les vaisseaux sanguins et empêchent l’oxydation du cholestérol qui représente un facteur de risque de maladie coronariennes.


Le chocolat noir
Le chocolat noir, très riche en magnésium (110 mg pour 100 g) est composé de pâte de cacao, de beurre de cacao, de sucre, de lécithine et de vanille. Il doit contenir au moins 35 % de solides du cacao et au plus 5 % de solides du lait. Généralement, plus le pourcentage de cacao est élevé, moins il contient de sucre. On obtient alors un produit au goût prononcé, à la limite de l’amertume. Une barre de 30 g couvre plus de 10 % des apports journaliers recommandés.

Le chocolat au lait
Le chocolat au lait, plus pauvre en magnésium mais qui apporte un peu de calcium, est aussi composé de pâte de cacao, de beurre de cacao, de sucre, de lécithine et de vanille, mais on lui a ajouté de la poudre de lait. Il doit contenir au moins 25 % de solides du cacao et au moins 12 % de solides du lait. Plus sucré que le chocolat noir, le chocolat au lait est aussi plus pâle, parce qu’il contient moins de cacao.

Le chocolat blanc
Le chocolat blanc contient du beurre de cacao, du sucre, de la poudre de lait et de la lécithine. Comme il ne contient pas de pâte de cacao, il n’a pas la coloration brune du chocolat noir et du chocolat au lait, mais il doit quand même être composé d’au moins 20 % de beurre de cacao et 14 % de solides du lait.


Heureusement qu’il y a le chocolat !

 hum-chocolat-759371988.jpg

J'ai trouvé cette photo tellement à tomber qu'il fallait l'ajouter dans mon article

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • : Mes recettes auxquelles j'ajoute mes petites touches personnelles afin d'essayer d'allier gourmandises et bien être pour le plus grand plaisir de tous.
  • Contact

Profil

  • Linda
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!

Recherche

 

Merci pour votre visite