Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

citron_confit_en_saumure.jpg

Histoire

Le citronnier est donc  originaire de Chine et des contreforts de l'Hymalaya d'où il s'est répandu en Asie, notamment en Inde, puis vers l'Ouest. Il était cultivé du temps des Romains qui nommaient ses fruits "pommes jaunes".  Après avoir traversé tout le Moyen-Orient, il fit escale chez les Hébreux qui l’apprécièrent beaucoup et même lui donnèrent une place d'honneur dans leurs fêtes religieuses

 

C'est grâce aux Arabes, enfin, que le citron a conquis tout le bassin Méditerranéen, avec une préférence pour l'Espagne et l'Italie. C'était autour due 10ème siècle.


En France, il connut le succès aux alentours du 18ème siècle, en tant que produit de beauté (un rouge à lèvres naturel !) mais surtout comme remède contre le scorbut (maladie due à une carence en vitamine C), notamment dans la marine.


Cependant, c’est au sein de la culture islamique que des recherches sérieuses furent entreprises sur les propriétés du citron. Le dictionnaire des remèdes naturels, de Ibn-al-Awan recommandait un traitement à base de jus de citron et d’huile d’olive ou d’amande contre l’eczéma, le jus de citron pour nettoyer les blessures et les coupures et l’application de jus de citron pour soulager la douleur et la brûlure provoquées par les piqûres d’insectes.

Le traitement peut-être le plus original à base de citron fut prescrit contre l’épilepsie par les premiers herboristes européens sous la forme d’une perle dissoute dans du jus de citron.

Riche en sels minéraux et en vitamine C, faible en calories (35 calories par 100 grammes) le citron est non seulement apprécié en cuisine, mais il possède aussi de nombreuses propriétés.

Le citron renferme ainsi un bel éventail de minéraux et d’oligo-éléments, indispensables à l’organisme. Parmi eux, du potassium, qui lui confère un effet légèrement diurétique, du calcium pour l’ossature et du fer pour la force et l’énergie. Tous ces nutriments sont d’autant mieux assimilés que cet agrume est gorgé d’acides organiques


Fruit du citronnier, cet agrume, aussi appelé lime, possède une écorce plus ou moins épaisse, qui peut être jaune ou verte. Sa pulpe acide et juteuse se divise en quartiers.

A savoir : Le cédrat est un proche cousin du citron. Fruit très gros, à l'écorce bosselée, il renferme une pulpe un peu moins acide. Cultivé notamment en Turquie, il sert avant tout à préparer des confitures.

Il est sûr que, dès les premiers temps, les citrons plus que leurs sœurs les oranges, connurent un net succès auprès des méridionaux qu'assoiffent les étés, auprès des gourmets et finalement des médecins.

Les bienfaits du citron

Le citron possède de multiples vertus. Présent toute l’année sur les étals des marchands, ses vertus nutritives et médicinales en font un fruit idéal.


Rafraîchissant, tonifiant, antiseptique, cicatrisant, le citron possède de multiples vertus. Quelques gouttes de son jus suffisent à relever le goût des sorbets, des tartes et des gâteaux.

En vinaigrette, un léger filet de citron ajoute de la saveur aux diverses préparations culinaires. Enfin, au même titre qu’une pharmacie naturelle, il participe aussi à notre bonne santé.

 

Quoi de plus rafraîchissant et désaltérant qu'un jus de citron bien frais, additionné d'eau ? Son acidité et sa légèreté (29 kcal/100 g) en font, en effet, la boisson idéale des grandes soifs. De plus, les sportifs le savent bien, avec une touche de sucre, il est un véritable reconstituant en énergie.


Le citron possède des vertus  antioxydants puissants qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, de prévenir l’apparition de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de maladies liées au vieillissement.

Le citron contient des vitamines des groupes A et B, mais c’est surtout la vitamine C (52 mg/100 g). Protégée sous son écorce épaisse, le jus de ce petit agrume (50ml) suffit à couvrir un tiers de nos besoins quotidiens en vitamine C qui favorise, entre autres, l’absorption du fer, accélère la cicatrisation et protège contre les infections.

La pelure et la partie blanche autour de la chair du citron renferment des fibres solubles riches en pectine, connue pour diminuer le cholestérol. Avec ses apports en fer (0.6mg), indispensable au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang, en magnésium (16mg), réputé pour préserver l'équilibre nerveux et musculaire, en phosphore (18mg), qui contribue à la santé des os et des dents, et en potassium (153mg), essentiel aux contractions musculaires du cœur, le citron est un agrume de choix pour les personnes en convalescence, fatiguées et les enfants en pleine croissance. 

  

Le citron frais et cru apporte 35 calories pour 100 g de partie comestible 
   et contient :

   •
 Eau (89 %)  
    Glucides (7 %) 
    Lipides (0,5 %) 
    Protides (0,7 %)
   • Fibres alimentaires (1 %) 
    Substances minérales et oligo-éléments : Calcium, chlore, cuivre, fer, iode,
       magnésium, phosphore, potassium, sodium, soufre, zinc. 
    Vitamines : B1 - B2 - B3 ou PP - B5 - B6 - C (grande richesse) - Flavonoïdes à  
       action vitaminique P.
    Autres substances notables : Aucune.

citrons

Le citron et la cuisine

  • Il a un rôle antiseptique et bactéricide : le jus de citron permet de modifier agréablement le goût des mets. Par sa présence même, il les rend plus appétissants et même plus digestes. D'autre part, il joue le rôle de puissant antiseptique. Quelques gouttes de citron sur une huître, en détruisent presque tous les germes pathogènes, en 1/4 d'heure (Charles Richer, fils). Donc, par hygiène, citronner tous les coquillages frais et ne les consommer qu'après 10 à 15 minutes ; toutes les eaux douteuses en été (compter un demi-citron à un citron par litre, c'est-à-dire 15 centilitres de jus frais par litre). Agir de même avec les viandes, surtout faisandées et les poissons. Il conserve les fruits et les légumes qui s'oxydent facilement à l'air.

·         Assaisonnement : non seulement le citron assaisonne bien de nombreux plats, mais encore, il surclasse les vinaigres pour les dyspeptiques. Il leur permet de mieux digérer les crudités.

  • Le citron au sel : le citron Gallet (peau lisse et fine) confit au sel est fort apprécié des méridionaux. Ils le lavent soigneusement, l'incisent longitudinalement, le pétrissent dans du sel fin et laissent dégorger pendant huit jours. Ensuite, ils les essuient et les recouvrent d'huile d'olive aromatisée de grains de coriandre. Au bout de deux mois de macération, on peut les servir sur table. (Harari). Au Maroc, il est utilisé pour relever le poulet et les sauces.
  • Le zeste du citron : on l'utilise pour parfumer la pâtisserie, les pains, les gâteaux, les boissons.
  • Confitures et marmelades : verts ou mûrs, à condition qu'ils ne soient pas souillés par les insecticides, les citrons permettent de réaliser d'excellentes confitures, soit seuls, soit associés à d'autres fruits. Certaines cuisinières font confire le citron entier. Le zeste blanchi dans l'eau chaude et ramolli, puis rafraîchi dans l'eau froide, est mis à tremper dans un sirop chaud (par cuillerée d'eau, deux cuillerées de sucre) puis à égoutter sur des clayons jusqu'à ce qu'il soit bien sec.
  • Il intervient beaucoup à la préparation de diverses boissons.

Action alcalinisante du citron

A la bouche, les citrons donnent une impression de forte acidité. De ce fait, on risque de les accuser d'acidifier dangereusement l'organisme. C'est une erreur. Les radicaux anioniques qu'ils renferment sont rapidement oxydés au cours du chimisme d'assimilation et transformés en gaz carbonique, en bicarbonates ou en carbonates basiques de sodium ou de calcium. Par ce type de réactions, les citrons se comportent, en définitive comme des alcalinisants faibles, un peu moins que le raisin ou l'orange, mais un plus que le cynorrhodon, la carotte ou la betterave.

Ils sont donc à conseiller chaque fois qu'un individu s'acidifie par une mauvaise alimentation, par exemple par des abus de viandes d'où l'intérêt de citronner ces dernières

L’ami de notre beauté 


Le citron a des vertus astringentes, ce qui signifie qu’il resserre les pores de la peau. Quelques gouttes appliquées sur la peau aident à combattre les rides. Son action adoucissante lui permet d’assouplir et de tonifier l’épiderme, notamment des coudes, genoux et talons, plus sujets aux rugosités. Pour les peaux sensibles, il est conseillé de diluer son jus dans de l’eau minérale avant toute application.

Pour donner un coup d’éclat aux cheveux, rincez-les avec du jus de citron. Mélangé à de la lime et à du pamplemousse non dilués dans de l’eau, le citron rend les dents plus blanches et retarde l’apparition du tartre. Pour ne pas prendre le risque d’endommager l’émail de vos dents, évitez de sucer une rondelle de citron.

Petit bémol : le citron est aussi photosensibilisant. Au contact du soleil, il peut provoquer des taches brunes sur la peau. Appliqué en trop grande quantité sur l’épiderme, il peut également causer des brûlures et des irritations cutanées. 


L'essence de citron intervient dans divers parfums complexes dont les formules sont tenues secrètes par les parfumeurs.

Le citron pour éloigner les insectes

Mettre entre les linges dans les armoires, des zestes bien secs de citron, de mandarine et d'orange. Ces parfums comme celui de la lavande, éloignent les insectes. Un citron pourri, sur le sol, éloigne les fourmis.


Les épluchures séchées enfermées dans une gaze protègent des mites. En cas de piqûres d’insectes, une rondelle de citron apaisera la douleur et la démangeaison en quelques minutes seulement. Une autre rondelle de citron appliquée sur vos bijoux en argent leur redonnera brillance et éclat. Conservation : le citron se conserve une à deux semaines à température ambiante. Placé dans un récipient d’eau froide au réfrigérateur ou dans un récipient fermé, il se conservera plus longtemps. Le jus de citron pressé peut être congelé.

Le citron et les travaux ménagers

Les ménagères savent depuis longtemps éliminer les taches d'encre ou de fruits ou de légumes sur les doigts en les nettoyant avec du jus de citron. Même opération avec des rondelles de citron salées pour frotter un lavabo sali. Sur le linge blanc, la rouille ne résiste pas à l'action d'une rondelle de citron placée entre deux morceaux de tissu et pressée par un fer à repasser chaud.

Le marbre blanc reprend un bel aspect quand on le frotte avec un citron et qu'on passe ensuite un linge fin quelque peu huilé.

De même, avec une rondelle de citron, on frotte les bijoux d'argent, puis on les rince à l'eau chaude et enfin on les sèche à la peau de chamois. Même opération avec les cuivres recouverts préalablement avec du gros sel.

Le citron et la santé

  • Phytothérapie

Parmi les nombreuses applications du citron en phytothérapie, voici les plus courantes : acné, aérophagie, angine, aphtes, artériosclérose, cellulite, problèmes circulatoire, dents déchaussées, diarrhées, digestion difficile et manque d'appétit, fièvre, ictère, jaunisse, gerçures des mains, mauvaise haleine, mal de mer, migraine, nausée, crise de nerfs, ongles fragiles et cassants, otite, palpitations, piqûres d'insectes, plaies, diurétiques, rhumatismes, rhume, scorbut, spasmes nerveux, stomatite, syncopes, taches de rousseur, vers, verrue, vomissements, yeux (blépharite).

·         Aromathérapie

Plus énergique que la phytothérapie, l'aromathérapie est utilisée avec précaution. Ici elle met en jeu l'essence du péricarpe des citrons verts plus riches que les mûrs. Applications : aérophagie, anémie, anémie, ascite, convalescence, dartres, déminéralisation, diarrhées, digestion lente, épidémies, fragilité capillaire, furoncles, grippe, hyperacidité stomacale, hyperviscosité sanguine, inappétence, lithiase biliaire, paludisme, rhumatisme, scorbut, tuberculose pulmonaire, varices verrues.

Conclusion

Feuilles, fleurs, fruits et zeste du citronnier sont fort utiles pour défendre la santé. Le citron est un condiment précieux qui remplace avantageusement le vinaigre, flatte le goût, nourrit, vitamine, minéralise l'organisme et purifie le sang. Il est utile dans pratiquement tous les domaines.

Consommez en, mais avec quand même modération. 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • : Mes recettes auxquelles j'ajoute mes petites touches personnelles afin d'essayer d'allier gourmandises et bien être pour le plus grand plaisir de tous.
  • Contact

Profil

  • Linda
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!

Recherche

 

Merci pour votre visite