Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 02:14

combava.jpg

 

Voici une petite recette bien parfumée qui apportera beaucoup d'exotisme dans vos plats.


En faisant mes courses la dernière fois, je suis tombée sur un fruit qui a attiré mon attention, le combawa ?


Le combawa connu sous plusieurs noms : kumbava, combawa, makrut, citron kaffir ou keffir lime est un agrume très ancien d'origine d'Inde.


Il ressemble un peu au citron vert mais son écorce a la texture grumeleuse et d'un vert plus foncé.

Il est aussi plus petit, plus acide et peu juteux. La pulpe est trop amère et le jus trop acide.


Mais le zeste du combawa est bien utilisé pour sa saveur inimitable d'arômes de citronnelle, de gingembre et de coriandre fraîche.


Les feuilles de combawa sont aussi utilisées en cuisine pour son parfum rappelant la verveine.


C'est l'ingrédient qui change et relève le goût à de nombreux plats comme pour du poulet ou du poisson avec du riz, parfume idéalement les sauces à base de lait de coco par exemple ou autres.

On utilise aussi le fruit de combawa pour des desserts.



Comme le citron, le combawa a de multiples vertus thérapeutiques : antibactérien, antiseptique, tonique digestif, calmant, sédatif.


Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez très bien le remplacer par du citron vert.


C'est la première fois que j'utilise le combawa et avec tous les arômes de ce fruit, c'est pour moi le mariage idéal avec de l'avocat.

031.JPG



Ingrédients :

  • 2 avocats bien mûrs
  • 1 cuillère à café de zeste fin de combawa, à défaut utilisez du citron vert
  • 1 jus d'un petit citron vert
  • 1 bonne gousse d'ail dégermée et écrasée
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • 1 cuillère à café de gingembre frais râpé
  • 1 bonne pincée de cumin
  • 1 pincée de coriandre (facultatif)
  • sel, poivre



Dans un robot mixeur, mettez les avocats coupés en gros morceaux avec tout le reste des ingrédients.

Mixez par pulsion pour remettre l'ensemble vers le bas du bol du robot et ne pas trop réduire en purée.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement à votre goût et bien réservez au frais avant de se servir.


Accompagnez cette délicieuse crème d'avocat aux parfums des îles avec de fines tranches de pain grillées, dans vos verrines de saumon, du crabe ou des crevettes, en dips avec des tortillas ou des chips ...

 

La prochaine fois, j'ajouterai un petit piment vert qui à mon avis fera bien la différence.

 

 

040

 

Vous aimerez peut être aussi :

 

PETITES BOUCHEES AUX SAVEURS DU SUD FACON CRUMBLE

069

 

HAYDAR

082

 

PETITES ENTREES FRAÎCHES EN 3 B (Bon, Beau, Bien être)

075

Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 01:00

047.JPG

Voici une petite sauce qui va égayer tous vos plats qu'ils soient chaud ou froid, sucré ou salé sur vos crudités, crustacés ou vos légumes, et en dessert sur des fraises c'est un vrai délice!

Cela donne également un bel effet décoratif pour faire de belles présentations de vos plats en filet ou sur le bord de vos assiettes.

Cela vous paraît étonnant comme association mais je peux vous garantir qu'une fois que vous allez goûter, vous en redemanderez.

En plus d'être rapide à préparer, c’est vraiment délicieux, on peut presque le manger tout seul.



Ingrédients :

 

  • 10 cl de vinaigre balsamique
  • 80 g de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe d'eau

 


 
Mettez le vinaigre, le sucre et l'eau dans une petite casserole.

Faites portez à ébullition puis baissez le feu sur feu doux et laissez réduire à léger frémissement (5 minutes environ).


Votre réduction doit napper comme un sirop (en trempant votre cuillère, le sirop doit tenir légèrement dessus).

Attention de ne pas trop cuire car en refroidissant, il sera très dur comme un vrai caramel. Il faut retirer du feu dès qu'il y a de grosses bulles qui se forment à la surface et que la sauce est bien sirupeuse.

Si le caramel est trop cuit (c'est à dire très dure à froid) délayez avec un peu d'eau en le réchauffant légèrement.

Conservez votre caramel dans un bocal hermétique ou une petite bouteille fermée au frais et sortez votre caramel quelques heures avant usage.


Bien au frais, votre caramel pourra se conserver au moins 1 mois.


Variante :

  • Remplacez tout ou la moitié du sucre par du miel.
  • Vous pouvez ajouter également une cuillère à soupe d'huile d'olive.
  • Vous pouvez épicer votre caramel avant cuisson.

 

A vous de mettre en oeuvre vos talents artistiques en vous régalant !


021

Repost 0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 01:57

A base de citron, d'oeuf et de beurre, à l'origine le lemon curd était une spécialité anglaise qui au cours du XIXe siècle était servit à l'heure du thé comme alternative à la confiture  sur les scones ou les muffins.

 

C'est un mélange situé entre une pâte à tartiner et une crème au citron (parfois nommé Lemon Cheese ou Lemon Butter).


Je ne résiste pas à son goût sucré et acidulé. Il est parfait pour garnir les fonds de tarte (tarte aux citrons meringuée).

On aime aussi pour tartiner des tranches de pain brioché ou pour fourrer des crêpes, des gâteaux et il est également délicieux pour faire des macarons.
 

Le principe du lemon curd peut être appliqué à d'autres "curds" : orange, citron vert, framboises etc.

057.JPG



Ingrédients :

 

  • 15 cl de jus de citron
  • Zestes fins d'un citron non traité (vous pouvez mixer les zestes avec le sucre)
  • 2 oeufs + 1 jaune
  • 150 g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe bombée de maïzena
  • 50 g de beurre

 




Dans un récipient supportant la chaleur, battez les oeufs avec le sucre.

Ajoutez le jus de citron, les zestes et la maïzena diluée dans un fond d'eau.

Préparez une casserole avec un fond d'eau pour cuire au bain marie la crème (ou sur feu doux en remuant constamment).

Faites chauffer la crème sans cessez de remuer jusqu’à épaississement.

Au premier bouillon, éteignez le feu et ajoutez le beurre en morceaux en mélangeant bien.


Comme la confiture, le Lemon curd se conserve dans un pot au frais pendant une bonne semaine (si il en reste).


078.JPG


La recette est simple et rapide alors pourquoi s'en priver ?


Repost 0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 02:20

cannelle.jpg

Bien connue pour ses propriétés antivirales et anti microbiennes, la cannelle stimule le fonctionnement du système immunitaire. Elle vous aide à chasser les premiers frissons et les prémices du rhume et de la grippe (la cannelle a depuis toujours la réputation d'assainir et d'éloigner les infections).

 

Une infusion de cannelle en poudre ou en bâton, sucrée au miel, trois fois par jour, apporte soulagement et tonus.


utilisersagousse.jpg

La gousse de vanille est le fruit de certaines variétés d'orchidées tropicales. Non contente d'être apaisante, antiseptique et purifiante la vanille est au coeur d'études concernant l'apnée des nourrissons. 

 

thym-a-thymol.jpg

Les bienfaits du thym sur notre santé sont nombreux, c'est l'une des plantes pourvues des plus nombreuses propriétés. On l'utilise sous forme d'infusion de feuilles ou de sommités fleuries, soit sous forme d'HE.

 

C'est un stimulant général, physique et psychique. Il est tonique, stomachique, expectorant, apéritif, antiseptique intestinal, pulmonaire et génito urinaire, il est même aphrodisiaque!  

 

Il est aussi diurétique, vermifuge bactéricide, cicatrisant, antirhumatismal et parasiticide !

 

fleur-oranger.jpg

Outre son utilisation en cuisine pour son arôme bien spécifique et agréable, l'eau de fleur d'oranger est réputée pour favoriser l'endormissement grace à ses propriétés relaxantes.

Ses feuilles et fleurs possèdent de nombreuses propriétés : antispasmodique, fébrifuge, adoucissante, rafraîchissante.


Badiane_maryepices.com.jpg

Les bienfaits de l'anis étoilé sont bien connus et utilisés en Asie depuis l'Antiquité. Il présente en effet des propriétés antispasmodiques qui soignent les digestions difficiles tels que l'aérophagie, les ballonnements ou les nausées. 

On lui prête également des vertus diurétiques et galactogènes pour stimuler la fabrication du lait.

 

La badiane est antigrippal, elle contient en effet de l’acide shikimique, le principe actif du Tamiflu. Ce médicament est le seul qui a montré une efficacité dans le traitement de la grippe aviaire en atténuant les symptômes, et surtout en ne présentant aucun risque sanitaire.

 

1788 3 2 miel photo principale

Parmi les innombrables usages thérapeutiques du miel, l'une des principales reste ses propriétés antiseptiques et antibiotiques.

 

Le miel nous donne de l’énergie. Il s’agit, en plus, d’une énergie très intéressante, puisque elle agit tout de suite, en nous donnant « des forces » quelques minutes à peine après son ingestion, sans besoin de digestion.

 

Certaines caractéristiques du miel lui confèrent un pouvoir antibactérien important. Par exemple, sa faible concentration en protéines empêche les bactéries de croître correctement. le miel diminue donc l'adhérence des bactéries, les empêchant ainsi de se fixer et de proliférer. 

 

Ainsi, le miel aide à atténuer les maux de gorge, toux sèches et aide à fluidifier le mucus (ll est d'usage d'agrémenter une bonne tisane d'une cuillère à soupe de miel pour soigner un vilain rhume).

 

En plus de fournir de l'énergie, de lutter les bactéries et d'adoucir les maux de gorge, le miel agit également sur la sphère digestive !

Il possède des propriétés diurétiques, laxatives et aide à lutter contre les constipations passagères. Il serait également efficace contre les infections de l'estomac et de l'intestin.

 citron.jpg

LE CITRON regorge autant de bienfaits pour notre bonne santé.

 

Pour conclure, usons et abusons de toutes ces épices et de tous ces produits naturels tels quels qui nous sont offertes. Elles réveillent et transforment nos plats tout en apportant un plus à notre santé. 

 

Alors faites vous plaisir en joignant l'utile à l'agréable !

 

Pour ce faire, je vous ai préparé une recette formidable afin de pouvoir mettre tous ses ingrédients en un ! Je dirais une boisson magique car en plus d'être délicieusement parfumée, elle regorge de vitamines et multiples bienfaits tant j'y ai mis un maximum de bonnes choses.

 

Il s'agit d'une sorte de grog. Ma, kézako ? 

 

Le grog est une invention de l’amiral anglais Edward Vernon qui, en 1740, eut l’idée d’ajouter un litre d’eau chaude à chaque quart de litre de rhum que l’on distribuait à ses marins, afin de réduire leur consommation de rhum. 

 

L’amiral était surnommé « le vieux grog » du fait que le vêtement qu’il portait en permanence était en tissu grossier, dit à gros grain, et appelé pour cette raison grogram en anglais. 

C’est ainsi que le surnom de l’amiral devint celui de la nouvelle boisson. Par la suite, du jus de citron y fut rajouté une fois ses propriétés antiscorbutiques connues.

 

 

Ces deux éléments en constituent la base, et sont complétés de nos jours par quelques gouttes de jus de citron, mais aussi du sucre de canne, de la cannelle, du sirop de sucre liquide.

 

De par ses propriétés réchauffantes, et possédant quelques vitamines et apports énergétiques (sucre, jus de citron), il est couramment associé à un « remède de grand-mère » pour lutter contre les rhumes ou les coups de froid. 

Contenant de l’alcool, il reste déconseillé de l’associer à la consommation de médicaments contre les états grippaux ou rhumes courants.

 

Mais il existe des variantes dites "grog"  non-alcoolisés  personnalisés selon les goûts tels que le grog au thé ou au citron.

 

Les vertus qu'on associe au grog sont dues au fait de le boire chaud, ce qui procure un effet apaisant et réconfortant et car le sucre du citron ou du miel apaise les irritations de la gorge.

 

Un grog est en général un « remède maison » qui soulage les symptômes du rhume.

 

Le plus simple :

Dans un grand verre, versez de l'eau bien chaude avec le jus d'un citron pressé, sucré éventuellement avec du miel. À consommer sans modération, si vous voulez soulager un début de rhume ou de grippe, un refroidissement ou un mal de gorge.

 

 

Voici mon grog à moi et un petit bonus de gourmandise de fruits frais non négligeable en goût et vitamines !

076.JPG


Pour le grog :

  • 4  oranges bio 
  • 40 g de sucre roux
  • 1 petit bâton de cannelle
  • 1 grande étoile de badiane (fleur d'anis étoilé)
  • 1/2 gousse de vanille
  • 20 g de miel d'oranger
  • 40 cl eau
  • 3 cuillères soupe de jus de citron
  • 1 petite branche de thym frais
  • 1 cuillerée à soupe d'eau de fleur d'oranger maximum

 

Préparation

Prélevez le zeste d'une orange à l'économe ou au couteau, puis au besoin ôter bien la peau blanche amère sur l'envers. Emincez les écorces en fines lanières.

Mettre les zestes dans l'eau et portez à ébullition une dizaine de minutes environ.

 

Pendant ce temps, pressez et filtrer le jus de 2 oranges.

Versez la moitié de l'eau de cuisson des zestes (en gardant bien les zestes), ajoutez le sucre et le jus d'orange et faites-y confire les écorces d'orange 7 minutes.

 

En attendant, coupez les 2 autres oranges à vif. Détaillez les en suprêmes au-dessus d'un récipient pour en récupérer le jus qui tombe.

Pressez entre vos mains les parures des oranges pour en sortir tout le jus restant et versez le tout sur le sirop avec les zestes (pas les parures).

 

Ajoutez le jus de citron, le miel, la cannelle, la badiane et la vanille. Portez à ébullition environ 5 minutes pour réduire un peu.

 

Puis retirez aussitôt du feu,  ajoutez  la branche de thym et laissez infuser sous un couvert.

 

Pour terminer, ajoutez les suprêmes d'orange dans le sirop encore un peu chaud et l'eau de fleur d'oranger.

 

Vous pouvez faire ce sirop sans les suprêmes d'oranges dans ce cas vous pouvez le boire bien chaud pour l'effet "grog".

  

Alors si vous êtes patraque, faites vous un grog !

C'est exquis et cela vous fera du bien !

019.JPG

 

Pour le bonus gourmand, étant donné que nous sommes dans les "crêpes" en ce moment si je puis dire, après mes PANCAKES, j'avais bien envie d'une crêpe à l'orange épicée.

Comme mon grog était prêt et si bon, il ne me restait plus qu'a y ajouté les suprêmes d'orange qui ont bien marinés dans le sirop et s'en sont imprégnés de tous les parfums épicés.

 

Puis l'affaire est jouée !

 

Pour la recette, cliquez sur l'image.

041.JPG

Repost 0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 22:32

pistache1.jpg

Saviez vous que le 26 février 2010 a été déclaré la journée mondiale de la
pistache ?
C'était une occasion pour découvrir l’histoire extraordinaire et les nombreux atouts nutritionnels de cette délicieuse noix.

 

Saviez-vous que les pistaches ne contiennent que 3 à 4 calories par noix ? Elles sont aussi source de nutriments vitaux avec plus de 30 sortes de vitamines différentes, des minéraux et des phytonutriments.


Les pistaches sont donc l’encas idéal à déguster sans culpabilité pour votre ligne et pour les diabétiques, elles permettraient de diminuer le taux de sucre dans le sang ainsi que les hormones qui stimulent la sensation de faim.

 

Les pistaches sont source de « bon » gras, elles réduiraient le risque de surpoids et d’obésité , une des noix les plus pauvres en calories et en gras, ainsi que l’une des plus riches en fibres.

Sa forte proportion d’acides gras insaturés peut avoir un effet positif sur les lipides sanguins et le taux de cholestérol.


Les pistaches contiennent plus de 10 antioxydants différents tels que le resveratrol, la lutéine, la quercetin, et la naringenin.


Les antioxydants contribuent à la prévention contre la détérioration des cellules du corps.


Les pistaches comportent d'ailleurs, davantage d'antioxydants qu'une tasse de thé vert ou que d'autres fruits secs tels que les amandes ou les noix de cajou.

 

La liste est encore longue pour une si petite noix ...

 

Je ne sais pour vous mais pour moi le parfum de la pistache je ne résiste pas dans une glace à l'italienne, dans une tarte sablé aux abricots ou encore un délicieux financier pistache et amande...

 

Cependant, pour faire toutes ces gourmandises il faut de la pâte à pistache et elle n'est pas donné dans le commerce ou on a souvent du mal à en trouver.

 

J'ai donc décidé de la faire moi-même !

En plus d'y gagner financièrement, elle est meilleure faites maison !

205.JPG


 

Pour un pot de 100 g environ :

  • 120 g env. de pistaches non sucrées, non salées et mondées* 
  • 18 g d’eau 
  • 60 g de sucre 
  • 30 g de poudre d'amandes
  • 2 gouttes d'extrait d'amandes amères
  • 2 cuillères à café d’huile de pistache ou à défaut huile d’arachide

 


 

Commencez par torréfier légèrement les pistaches mondées dans une poêle sèche en mélangeant régulièrement ou vous pouvez aussi le faire en préchauffant votre four à 150°C, et les étaler sur une plaque de cuisson anti-adhésive. Puis enfournez pour 10 minutes environ (jusqu'à légère coloration).

Mettre les pistaches directement dans le bol d’un robot mixeur (mais le mieux avant serait de les étaler sur un plan pour verser ensuite le sirop dessus).

 

Dans une casserole, faire un sirop en portant à ébullition sur feu moyen,l'eau et le sucre jusqu’au petit boulé* ou que le thermomètre indique 121°C. 

Versez ce sirop sur les pistaches et laissez tiédir un peu puis mixez avec la poudre d’amandes et l’extrait d’amandes amères.

 

Actionnez le robot par à coups jusqu’à ce que vous obteniez une poudre de pistaches.

Continuez à actionner le robot en l’arrêtant de temps en temps afin de ne pas trop chauffer le mélange et de racler les bords à l’aide d’une spatule.

 

Au bout d’un moment, vous obtenez une pâte légèrement granuleuse.

Lorsque le mélange commence à devenir une pâte, ajoutez l'huile.

 

Il ne vous reste plus qu’à l’enfermer dans une boite hermétique et à la conserver au frais.

 

Et voilà une bonne base pour faire vos crèmes à la pistache, des glaces à la pistache ou bien les moelleux à la pistache, vos sablés ... 

 

 

* Pour monder les pistaches (avec la peau) :

Mettez les pistaches 1 minute dans une casserole d'eau bouillante.

Enlevez leur peau en les pressant entre le pouce et l'index. C'est facile mais un peu pufff...!

 

*"Le petit boulé"

Il faut se servir des doigts ou suivre la cuisson avec un thermomètre spécial.

Pour vérifier si le sucre est cuit au petit boulé, on peut former une petite boule entre ses doigts qui reste molle et malléable.

 

Test : Plongez une cuillère dans le sirop puis passez là rapidement dans de l’eau froide.

Si elle garde sa forme sous l’eau et qu'une boule s’aplatit rapidement entre vos doigts, le sirop est au petit boulé.

 

Cette recette est un peu technique mais c'est la meilleure façon. Néanmoins, il y a plus rapide où il suffit de mixer les pistaches avec du sirop d'orgeat à la place du sirop eau et sucre, ou encore ultra rapide, en même quantité pistaches et sucre glace.

 

Tout dépens de la manière dont vous allez vous en servir.

 011.JPG

Si vous l'utiliser pour parfumer un biscuit, un gâteau ou une crème par exemple, laissez là en état de poudre de pistache, c'est plus facile à incorporer.

 

Si vous voulez de la pâte de pistache, pour fourrer des chocolats ou confectionner des glaces par exemple, ne pas trop mixer longuement car vous n'obtiendrez pas de pâte.

 

Il suffit de rallonger avec un peu d'eau ou d'huile, ou comme pour la pâte d'amande, ajouter un peu de blanc d'œuf pour agglomérer le tout.

 

 

Allez exercice de style, à vous de jouer !

 

pistache, postiche, pistachier, pasticheur,pistachant,

postichasse, postichera, pasticher, pastiche, patache,

pistage, potache, épistasie, tache, moustache !

fastoche non !!! 

 

Allez plus sérieux, une petite citation de proverbes Persans

"Une pistache dépourvue de graine est confuse dès qu'elle ouvre la bouche"

 

 

Et maintenant... que vais je faire ... de cette pâte à pistache ?
A vous de deviner en attendant la réponse demain 

 

146.JPG

 

A voir aussi

TARTE SABLEE PISTACHE GARNIE DE FRAMBOISES ET CREME A L'ITALIENNE

 

MA GALETTE BIEN GARNIE DIGNE DES ROIS

Repost 0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 03:19


Basilicu

 

Originaire d'Inde et réputé depuis des millénaires pour ses vertus thérapeutiques, le basilic était jadis considéré comme une herbe sacrée.

Le basilic est une source très intéressante de calcium, de phosphore, et de minéraux essentiels au bon développement du tissu osseux. Son apport en antioxydants en fait un assaisonnement santé.

 

Il présente des propriétés digestive, apéritive, laxative, tonique et fébrifuge (qui fait tomber la fièvre).

 

Il calme aussi efficacement les maux de gorge ainsi que la nervosité. En gargarisme, il soulage les infections buccales et en cataplasme, les démangeaisons.

 

Il possède également des vertus anti-rhume, puisqu'il dégage les voies respiratoires.

 

Il permet aussi de bien dormir concocté en tisane et enlève tout stress en le mastiquant. En se servant de ses feuilles écrasées comme cataplasme, elles éliminent les verrues.

 

Son utilisation ne se limite pas seulement au niveau culinaire ou thérapeutique, car le basilic chasse les doryphores, les mouches et les moustiques mais attire par contre l'abeille.

 

Conservez le basilic quelques jours seulement dans le bac à légumes du réfrigérateur, à l'abri dans un sac en plastique perforé. Il se garde plus longtemps.

Une fois ciselé, on peut le congeler en le recouvrant d'eau dans un bac à glaçons.

 

Le basilic est très parfumé, au goût citronné, parfois un peu anisé ou à la fois floral et épicé, chaud et légèrement piquant, d'une odeur intense.

 

La cuisine provençale et italienne en ont fait leur condiment de référence. Si je devais avoir qu'une seul condiment pour mes plat, je choisirais le basilic avec ail et l'huile d'olive.

 

Le basilic est utilisé, en général, pour aromatiser les tomates, les légumes verts, les salades, les soupes, les œufs, le poisson, le fromage, le veau, l’agneau et les sauces d’accompagnement des pizzas et des pâtes.

       

Mais la recette où le basilic est pour moi le plus mis en valeur, c'est la délicieuse sauce au pesto !

 

Le fromage râpé le plus utilisé pour le pesto, est le pecorino romano, un fromage de brebis, fort en goût et sec. Mais le parmesan convient très bien aussi.



 

Ingrédients :

 

Pour le pesto basilic

  • 60 g de feuilles de basilic
  • 2 petites gousses d'ail
  • 40 g de pignons de pin
  • 40 g de parmesan
  • 10 cl environ d'huile d'olive
  • Sel, poivre

 


 

Pour le pesto rosso presto (rapide mais trop bon !)

  • 10 tomates séchées
  • 2 cuillère à soupe de parmesan
  • 10 g de basilic
  • 1 cuillère à soupe de pignons de pin
  • 1 gousse d'ail
  • 4 cuillère à soupe d'huile des tomates séchées
  • Sel, poivre

 


 

Pour le pesto coriandre & menthe

  • 50 g de coriandre fraîche
  • 12 g de menthe fraîche
  • 20 g de noix de cajou ou noisettes sans la peau non salés
  • 2 cuillères à soupe de citron
  • 20 cl d'huile d'olive environ
  • Sel, poivre

 


 

 

Même préparation pour toutes les recettes de pesto :

 

Grillez légèrement les pignons de pin, c'est meilleur mais vous pouvez faire sans.

Éplucher les gousses d’ail et dégermez les.

Puis il suffit de mettre dans un bol de mixeur les feuilles de basilic, ail, pignons de pin, fromage râpé en ajoutant une bonne cuillère à soupe d'huile d'olive et mixez le tout pendant quelques minutes.

 

Rajoutez de l'huile d'olive tout en continuant à mixer légèrement, jusqu'à obtenir une pâte plutôt épaisse.

 

Il ne faut pas qu'elle soit trop liquide ou trop épaisse (les doses sont indiquées à titre indicatif, vous pouvez doser à votre guise selon vos préférences).

 

Salez, poivrez et goûtez pour ajuster selon votre goût.

.

Pour le conserver, nappez toujours la surface d'huile d'olive avant de couvrir.

 

A déguster avec tout ce que vous voulez !

Vous pouvez utiliser d'autres ingrédients pour le pesto comme de la roquette ou même des épinards.

J'ai essayé le pesto rosso sur des toasts et du poulet c'est à tomber ! (vous pouvez y ajoutez une tomate mondée).

Le pesto basilic avec des tagliatelles fraîches sautées avec des noix de pétoncle, c'est délicieux !

Je vous conseille le pesto coriandre & menthe pour faire vos carrés d'agneau qui a un goût assez prononcé, ce qui équilibrera les saveurs et c'est excellent !


073.JPG

Repost 0

Présentation

  • : les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • les grandes gourmandises de ma ptite cuisine
  • : Mes recettes auxquelles j'ajoute mes petites touches personnelles afin d'essayer d'allier gourmandises et bien être pour le plus grand plaisir de tous.
  • Contact

Profil

  • Linda
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!
  • Si comme moi, vous aimez à toutes les sauces les épices, les fruits secs, les herbes, les céréales et de temps à autres des trucs un peu farfelus alors vous avez bien cliqué au bon endroit!

Recherche

 

Merci pour votre visite